Passer au contenu principal

Comment les rapports extra-financiers impactent-ils votre entreprise ?

Dans l’environnement économique actuel, la gestion d’une entreprise ne peut plus se limiter aux seuls indicateurs financiers pour guider ses actions et évaluer sa performance. Il est désormais impératif, pour certaines entreprises, d’agir sur d’autres piliers comme l’environnement ou le bien-être des salariés.

Cette évolution doit être perçue comme une opportunité majeure pour les sociétés, d’autant plus qu’elles seront incitées, voire contraintes par des obligations légales. Ces obligations prennent la forme de rapports extra-financiers, également connus sous l’acronyme ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance).

1 kb
Comptabilité

Rapport extra-financier, qu’est-ce que c’est ?

Qu’est-ce que le reporting extra-financier ?

Depuis le 1er janvier 2024, certaines entreprises sont tenues de se conformer aux exigences de la directive européenne CSRD (corporate sustainability reporting directive). Ces sociétés sont dans l’obligation de fournir un rapport portant sur des données ESG, englobant des actions extra-financières relatives à l’environnement, aux aspects sociétaux et à la gouvernance.

L’objectif principal de cette mesure est d’encourager le développement durable des entreprises et d’harmoniser les référentiels d’indicateurs à l’échelle européenne.

 

Qui est concerné par le reporting extra-financier ?

199 kb
Qui est concerné par les rapports extra-financiers ?

Quels sont les indicateurs à intégrer dans ce rapport ?

L’objectif est d’aborder l’ensemble des dimensions liées au développement durable à savoir l’environnement, la société et la gouvernance. Ce rapport pourra ainsi être associé au bilan financier. Dans le détail, il s’agit de déclarer les actions répondant aux champs suivants :

 

Environnement :

Politique globale de l’entreprise en matière d’environnement

  • Prise en compte des impacts environnementaux
  • Utilisation des ressources
  • Bilan carbone

 

Société :

  • Droits de l’Homme (Egalité Femme/Homme à tous les niveaux de l’entreprise, Egalité des chances,…)
  • Conditions de travail
  • Ethique & lutte contre la corruption

Gouvernance :

  • Rôle des organes d’administration
  • Gestion des relations avec les parties prenantes

Quelle est la valeur ajoutée pour mon entreprise ?

Ce rapport extra-financier doit être considéré comme une opportunité pour l’entreprise, tant pour renforcer son image à l’extérieur que pour assurer sa durabilité à long terme.

Les utilisateurs et consommateurs sont de plus en plus attentifs et sensibles à la transparence et à l’aspect écoresponsable des entreprises. Communiquer sur cet aspect devient donc un axe stratégique pour les sociétés.

C’est aussi l’occasion de fédérer les équipes sur des projets sortant de leurs domaines de compétences professionnels habituels. En tant que citoyens, ils se sentent impliqués dans une entreprise partageant les mêmes valeurs qu’eux.

Enfin, cette démarche permet de piloter et de valoriser son entreprise autrement que par un bilan financier. Il sera ainsi plus simple d’attirer de nouveaux partenaires ou investisseurs.

Pour conclure…

Quels que soient les termes utilisés, que ce soit « rapport extra-financier », « rapport RSE » ou « directive CRSD », et quelles que soient les obligations imposées, il est important d’entrer dans cette démarche et de la structurer progressivement.

Vos parties prenantes seront de plus en plus sensibles aux valeurs de l’entreprise et aux actions mises en place. En répondant à ces attentes, vous pouvez impulser une dynamique positive pour la durabilité, la gestion et la valorisation de votre entreprise.

Vous souhaitez en savoir plus ? 

29Mar2024

Partager cet article :

Passer au contenu principal

Quel(s) cookie(s) acceptez-vous lors de votre navigation ?